Bercé par les aventures extraordinaires des super-héros de son enfance, Guillaume s’est lancé à corps perdu dans l’acquisition de nouvelles compétences pour en devenir un. Du parkour à la langue des signes, en passant par l’apnée et le lancer de couteau, il montre sur sa chaîne Youtube que n’importe qui peut apprendre n’importe quoi, pourvu qu’il en ait l’envie et la motivation.

Finalement, c’est ça le plus puissant des superpouvoirs, et il est accessible à tous ! Dans cet épisode, Guillaume me livre quelques clés pour améliorer ma concentration et décupler mes capacités d’apprentissage afin de devenir Limitless.

Mais nous parlons aussi de la part d’ombre qui sommeil en chaque super-héros : la peur, l’angoisse de la performance, le besoin de toujours plus, les limites d’adaptation du corps… Car c’est en tirant parti de nos incroyables capacités, mais aussi en acceptant les faiblesses qui font notre humanité, que nous pourrons réellement devenir nos propres super-héros.

Guillaume apprend à lancer des batarangs tel Batman

Sommaire :

01:45 – Tour d’inclusion et présentation de Guillaume
11:43 – Les émotions & la résilience
22:09 – Qu’est-ce qu’un super-héros ? 
29:43 – La capacité d’apprentissage & le temps. 
43:57 – Méthode pour apprendre, organisation & concentration
45:42 – La (non) routine de Guillaume
01:03:15 – Le burn-out de Guillaume
01:21:00 – Conseils aux parents
01:26:34 – Les rêves de Guillaume
01:29:22 – Livre recommandé & check-out

Citations :

Sur les émotions & la résilience

  • Il y a beaucoup de maladies liées aux émotions, refoulées et non traitées. 70 % de nos maladies partent de là ;
  • C’est important d’avoir des émotions et de savoir vivre avec. Pleurer, ça fait du bien. Quand on refoule des émotions, on les garde en nous et on modifie notre physiologie ;
  • Pour la peur : il faut la déconstruire avec plusieurs outils comme la visualisation. En soi, elle est toujours là, mais c’est apprendre à vivre avec. Elle peut se repousser par habitude, mais il y aura toujours un nouvel élément qui fera peur ;
  • Les émotions, négatives comme positives, sont des alliées. C’est OK d’être en colère et de le dire ;
  • Le coxage m’a donné une confiance pour des expériences similaires. Ça m’a appris des choses sur moi, mais ça n’a pas changé mon regard sur le monde.
Dans cette vidéo, Guillaume subit un coxage, un exercice normalement réservé aux militaires de simulation de tortur3

Qu’est-ce qu’un super-héros ?

  • Cela peut être quelqu’un avec des faiblesses finalement, car c’est le cas de beaucoup de super-héros. C’est avant tout un humain, avec sa part d’ombre ;
  • C’est un superhéros du quotidien : il réussit à être en accord avec lui-même, s’écoute, fait ce qu’il a envie de faire, se dépasse, est positif et peut aider les autres à sa manière ;
  • Le meilleur superpouvoir, c’est de celui d’apprendre à tout apprendre ;

La capacité d’apprentissage et le temps. 

  • On est dans une société de spécialistes, et se positionner comme généraliste est alors difficile et on est perçu comme des incompétents ;
  • Le généraliste a une meilleure capacité d’adaptation et une meilleure ouverture sur le monde ;
  • Il faut développer l’autonomie, ce qui permet d’être meilleur en survie notamment ;
  • Même si je sais que je ne sais pas le faire, je n’ai pas de doute sur ma capacité à le faire. Ça m’a donné la confiance de tout apprendre. Je n’ai pas peur du travail à fournir pour y arriver ;
  • Beaucoup de personnes auraient besoin de cette confiance. Changer de voie professionnelle devient possible avec l’apprentissage ;
  • La méthode d’apprentissage la plus rapide, c’est l’immersion. Quand on a des obligations, c’est plus compliqué, mais il faut alors déconstruire le temps ;
  • La question, c’est quel est ton objectif ? Il y a pleins de méthodes pour trouver du temps en l’optimisant. Si on a vraiment envie, on le trouve. Le temps, il est à disposition, le tout c’est de l’utiliser intelligemment ;
  • C’est plus efficace d’apprendre dans un temps court ;
  • L’autre méthode, c’est aussi par l’enjeu : pour apprendre rapidement, il ne faut pas avoir le choix. Par exemple : faire un podcast avec un Anglais dans deux mois alors que tu ne parles pas la langue ;
  • Il faut se donner les moyens. Il n’y a pas de réel hack. On peut juste aller plus vite avec l’immersion. Ce n’est qu’une question de temps. 
Ici Guillaume apprend à marcher sur des braises à 960°

Méthode pour apprendre, organisation et concentration

  • Le téléphone, c’est le pire ennemi du monde, il faut s’en débarrasser. Pour entrer dans le flow, il faut trouver un lieu sans distraction ;
  • La distraction est l’ennemi de la concentration ;
  • Être à jeun le matin peut rendre plus efficace ;
  • Il faut connaître ses heures de productivité ;
  • La musique peut permettre de rentrer dans le flow ;
  • Il faut distinguer le mode focus et le mode diffus qui est aussi important que le mode focus. Le cerveau continue de travailler en arrière-plan quand on prend sa douche par exemple ou lorsqu’on marche. 

À propos du burn-out de Guillaume :

  • Je me dénigrais beaucoup vis-à-vis des autres et j’avais des douleurs chroniques. J’ai fait beaucoup de compétences dans un laps de temps court. Je note désormais ce que je fais pour ne pas me dire que je ne fais rien ;
  • Je suis en train de me déconstruire de cette image de super-héros. La thérapie aide beaucoup. Il faut avoir envie de le faire ;
  • La méthode Sedonna est une méthode de lâcher prise ;

La (non) routine de Guillaume

  • Je marque ce que je dois faire dans mon google agenda ;
  • Quand je me lève je fais des étirements. Et c’est tout. ;
  • Il faut trouver son équilibre et c’est un apprentissage de se connaître. J’adore le changement et j’aurai différentes routines dans ma vie. Mais ne pas en avoir est aussi une routine ! ;
  • Depuis mon burnout, il y a des jours où je ne travaille pas. J’accepte des périodes intensives et des périodes de relâchement.
  • J’ai prévu de faire un programme de mobilité et de renforcement. J’essaye de vivre avec la douleur et non contre la douleur ;
  • J’essaie aussi de remercier mon corps pour tout ce qu’il me permet de vivre. S’aimer soi-même, c’est le plus important.

Conseils aux parents : 

  • Lui dire que l’apprentissage, ce n’est pas juste réviser des cours et amasser des connaissances. Il faut l’accompagner sur l’apprentissage ;
  • L’initier et être un exemple pour ses enfants, c’est une bonne façon de les aider à se développer.

Les rêves : 

  • Ouvrir une académie : une école de super héros avec du sport, self défense et conférences ;
  • Créer une série ;
  • Escalader la tour Eiffel ;

Livres et invités recommandés :

Ressources : 

Participe à la discussion :

Ton email ne sera pas publié. *Champs obligatoires