Le vivant est cyclique par nature : l’homéostasie du corps humain, les rythmes du soleil, de la Terre et des saisons, les différentes étapes d’un projet, les cycles menstruels, l’évolution de la vie, de la naissance à la mort.

Nous sommes un millefeuille de cycles, et pourtant, nous refusons d’en tenir compte dans nos vies. En utilisant la lumière artificielle pour contrecarrer l’écoulement des saisons. En s’empêchant de prendre le temps de se poser pour faire le point et planifier la suite. En niant le rôle déterminent des hormones dans la régulation de nos émotions.

Gaëlle Baldassari est connue pour son livre Kiffe Ton Cycle qui offre aux femmes de voir leurs menstruations comme une chance plutôt qu’une malédiction. Mais son analyse est beaucoup plus profonde, et permettra à chacun de reconnaître son animalité et ses fluctuations pour décupler sa performance autant que son bien-être.

Gaëlle Baldassari, spécialiste des cycles au sens large !

Sommaire :

01:55 – Tour d’inclusion et présentation de Gaëlle Baldassari
08:35 – Le vivant est cyclique par nature
18:17 – La place des hormones dans le cycle des femmes
21:38 – Comment surfer la vague du cycle menstruel
33:10 – Et si tout le monde devait suivre ce cycle ?
43:34 – Planifier ou s’écouter ?
53:29 – Les cycles de la vie
1:04:29 – Le cycle des saisons
1:09:51 – Conseils aux parents
1:14:22 – Routine & hacks de Gaëlle Baldassari
1:18:30 – Les trois rêves de Gaëlle Baldassari
1:20:15 – Place aux défis !
1:28:04 – Check-out

Le podcast en vidéo :

Citations :

Le vivant est cyclique par nature :

  • Le vivant est cyclique dans sa globalité : on n’a pas la même énergie en début et fin de vie, le matin et le soir, l’hiver et l’été ;
  • Nous sommes un millefeuille de cycles, tant les hommes que les femmes ;
  • C’est un mythe de société de penser que l’homme n’a pas de cycle. Tout le vivant, faune et flore connaissent des cycles ;
  • Tout comme le cycle menstruel, le cycle circadien est aussi soutenu par les hormones ;

La place des hormones dans le cycle des femmes :

  • Le cycle menstruel est au milieu de tous les cycles. Il va être supporté par les hormones. Ce cycle peut être plus impactant pour certaines personnes ;
  • La nature fait bien les choses : il ne faut pas penser que le cycle menstruel est mal fait. Il faut s’appuyer dessus pour se réaliser ;
  • Les femmes vont traverser environ 500 cycles, ce qui est une première depuis l’histoire de l’Humanité. Cela est dû à l’allongement de la vie et de la réduction des grossesses/allaitements ;
  • C’est un sujet tabou dans notre société. La pilule contraceptive vient masquer ces vagues alors qu’il faut apprendre à les surfer ;
  • En période prémenstruel, nous avons une baisse du système immunitaire ;

Comment surfer la vague du cycle menstruel :

  • La première chose est de connaître qu’il y a quatre énergies qui vont dépendre des cocktails hormonaux :
    • La chute hormonale déclenche les règles et c’est le moment de relâchement où on se ressource. C’est le moment qui invite à la planification. Nous sommes sur notre planche à attendre la vague.
    • Ensuite, on voit la vague, l’énergie remonte, où l’œstrogène monte, et on est dans l’action. Nous avons envie d’agir et c’est la période où on pense pouvoir faire pleins de choses. C’est la période entre les règles et l’ovulation. 
    • Au moment de l’ovulation, on est sur la vague, on rayonne et le pic d’œstrogène nous donne plus confiance en nous. Nous sommes encouragées à aller vers le monde.
    • Enfin, on arrive dans le tube de la vague, période prémenstruel. Nous sommes en introspection, où la progestérone nous pousse à revenir sur nous. On fait un audit sur notre vie. Et c’est reparti pour un cycle.
  • Le cycle fonctionne comme un plan de projet interne : nous sommes dans la gestion parfaite du projet ;
  • On a piraté la pensée des femmes : une femme, ça ne doit pas être critique et fainéante. Dans ce fonctionnement, si l’on ne se ressource pas en phase 1, on sera fatiguée pour tout le reste. On apprend à perdre notre énergie ;
  • Pour réaliser de grands projets (tout ce que l’on doit réaliser dans notre vie), c’est essentiel de connaître et de surfer son cycle ;
  • Un cycle en santé est le signe d’un corps en santé ;
Les 4 phases du cycle féminin

Et si tout le monde devait suivre ce cycle pour être mieux au quotidien ?

  • Nous, les femmes, nous avons la chance d’avoir naturellement ce cycle ;
  • Il faut avoir l’humilité d’accepter toutes ses fluctuations, tant nous les femmes que les hommes ;
  • Se poser, se ressourcer, ne veut pas dire ne rien faire : j’ai pris de grandes décisions pour mes projets en étant assis sur mon canapé ! ;
  • Quand on a des engagements, on doit les respecter et le cycle ne nous l’empêche pas (sauf pathologies) ;
  • Quand il n’y a pas d’engagements posés, on peut se reposer ou tout donner selon les énergies ;
  • Avec les ressources du cycle, on peut mieux cibler nos actions et être performant dans tout ce que l’on fait ;

Planifier ou s’écouter ?

  • Quand le cycle est irrégulier, ce n’est pas facile de planifier. Mais je me note dans mon agenda quand j’ovule pour anticiper les énergies ;
  • En période de menstruation, je vais prendre plus de temps pour aller à un rdv par exemple ;
  • Je ne planifie rien en fonction de mon cycle et il ne faut pas planifier, car le mental va reprendre le contrôle et ça ajoute une charge mentale ;
  • Il faut accueillir le mood du jour et écouter les fluctuations quand bien même le cycle est régulier ;
  • Je préfère le matin peser mon énergie du jour pour moduler mes actions (sauf pour les engagements déjà pris) ;
  • Si je prends un crédit énergie, dès que je vois un moment, je le prends pour récupérer ;

Les cycles de la vie :

  • Penser qu’il y a des moments qui sont négatifs ou positifs, c’est oublier que le cycle lui-même est un processus parfait ;
  • Écarter un passage du cycle n’aurait pas de sens ;
  • Les Hommes n’ont pas envie de reconnaître qu’ils sont intégrés dans la Nature ;
  • Quand on apprend à se connaître, on est moins imprévisible ;
  • La civilisation ne va pas bien, car on ne reconnaît pas notre animalité et nos fluctuations ;
  • Le cycle menstruel est un super outil pour accepter la mort parce qu’à chaque cycle, il y a un deuil à faire ;
  • Je me demande si le cycle menstruel ne nous permettrait pas d’être plus résilientes ;

Le cycle des saisons : 

  • Les énergies changent selon les saisons. En décembre/janvier, on termine et débute l’année en beauté. Le problème, c’est que l’on ne décélère pas alors que l’équinoxe amène plus de nuit que de jour. Nous devons davantage nous reposer à cette période-là, chose que nous ne faisons pas. Nous sommes alors en dette de sommeil qui entraîne des problèmes hormonaux et une qualité de vie moindre. ;
  • Quand la nature décélère, cette décélération sert la productivité et non l’inverse ;

Conseils aux parents : 

  • Parlez de la notion de ces cycles et des fluctuations à ses enfants. Et leur proposer de comprendre les énergies. Par exemple, ma fille a aussi son magnet le matin pour écouter son énergie du jour ;
  • À l’approche des règles, il y a un éloignement naturel de l’enfant. Je vous conseille d’en parler tôt, dès 8 ans où l’écoute sera plus forte ;
  • À notre époque, on nous apprend juste la douleur et les protections à utiliser alors que maintenant, il faut leur apprendre les changements d’énergies, les fluctuations, etc ;

Routine et hacks de Gaëlle Baldassari

  • J’analyse ma glaire cervicale quand je suis aux toilettes pour savoir où j’en suis dans mon cycle ;
  • Je marche le plus souvent possible ;
  • J’ai une alimentation pour éviter les pics de glycémie ;

Place aux défis :

  • Prenez le temps, chaque matin, de voir dans quelle énergie vous êtes ;
  • Prendre 3 feuilles de papier ou faire un vocal pour écrire les énergies qui se dégagent.
Gaëlle Baldassari, auteure du livre Kiffe ton Cycle

Les rêves de Gaëlle Baldassari : 

  • Manger des oursins
  • Aller sur le rift médio océanien
  • Passer au journal de 20h pour parler de cycle menstruel

Ressources :

  • Le site Kiffe ton cycle de Gaëlle Baldassari
  • Le test pour évaluer sa relation avec son cycle
  • Les programmes en ligne de Gaëlle Baldassari
  • Épisode avec Loïc Plisson – Aider le corps à s’auto-réparer naturellement avec la permathérapie
  • Ross Edgley sur l’entrainement physique pour les grandes aventures en fonction des saisons
  • Épisode avec Jean-Baptiste Bourgeois – Deviens le médecin de ta vie

Participe à la discussion :

Ton email ne sera pas publié. *Champs obligatoires