Quel est le régime idéal ? Quels sont les aliments inflammatoires à éviter ? Peut-on manger des produits laitiers, des pommes de terre et du gluten ? Quels sont les bienfaits des antinutriments ? Faut-il absolument consommer des abats ? Comment personnaliser sa diète en fonction de sa génétique ? Le jeune intermittent est-il une solution miracle ou une simple mode passagère ?

Après un premier épisode plutôt philosophique sur notre mode de vie, Julien Venesson revient au micro de Limitless Project pour partager ses connaissances en nutrition, fruit de plusieurs années de recherche et d’expérimentations. Un podcast riche d’outils concrets pour modifier son alimentation et améliorer sa santé !

Sommaire :

01:20 – Tour d’inclusion de Julien Venesson
04:23 – Les spécificités du régime paréo
13:59 – Le gluten : à éviter ou non ?
19:38 – Les aliments inflammatoires à éviter
24:32 – Les limites de l’adaptation humaine
36:20 – Le régime carnivore strict, régime cétogène et régime low carb
43:30 – Les bienfaits des abats et la question des anti-nutriments
53:00 – Les régimes végétariens
1:04:57 – Le jeûne intermittent
1:15:35 – Invité recommandé & Check-out

L’épisode en vidéo :

Citations :

Le régime paléo : 

  • Si nous sommes là, c’est que ce régime était fonctionnel ;
  • À cette époque, il n’y avait pas certaines maladies comme celles cardiovasculaires ;
  • L’alimentation idéale, c’est celle qui est adaptée à mon corps. Et c’est celle dont mon corps a été façonné. Donc il faut regarder nos ancêtres ;
  • Il n’est pas possible d’avoir un régime paléo actuellement car les conditions ne sont plus réunies ; 
  • On peut seulement se rapprocher de ce régime ;
  • Le riz n’est pas incompatible avec le régime paléo selon ma vision ;

Le gluten : 

  • Tout le monde devrait avoir une alimentation qui n’est pas basée sur le gluten ;
  • De par sa structure, le gluten reste un aliment qui peut augmenter la perméabilité intestinale ;
  • Il faut manger varié, encore faut-il voir ce qu’on met dans les aliments variés ! ;

Les aliments inflammatoires à éviter : 

  • Les aliments industriels ;
  • Tout ce qui n’est pas bio ;
  • Les huiles d’olives dont la première pression n’est pas à froid ;
  • Après, dans les légumineuses, chez certaines personnes, cela peut être inflammatoire ;
  • Les pommes de terre ;
  • Les produits laitiers. Le lactose n’est pas digéré par l’adulte ;
  • Dans les oléagineux, il ne faut pas manger trop d’amandes entières car l’acide phytique est problématique. Dans ce cas-là, il faut enlever la peau et les faire tremper dans de l’eau. Dans les autres, il y en a moins. Max 50 grammes par jour ;
  • Mais l’acide phytique pourrait prévenir de certains cancers donc ce n’est pas à éliminer ;
  • Le fromage, c’est différent : les bactéries utilisées peuvent être intéressantes pour l’intestin. Mais encore faut-il ne pas trop en manger, d’autant qu’il contient beaucoup de sel. Sur le calcium, l’apport est trop important pour le corps. Max 30 grammes par jour mais ça dépend des personnes ;
  • Je recommande en laitage, les yaourts nature tout simples ;

Les limites de l’adaptation : 

  • Le corps peut s’adapter mais cela ne veut pas dire que l’adaptation est complète ;
  • L’exposition aux produits chimiques entraîne des maladies et je ne pense pas que le corps s’habitue ;
  • De nos jours, les évolutions sont plus rapides que l’adaptation ;
  • Quand il y a une évolution qui prend des milliers d’années, il y a une adaptation ;
  • La nature n’a pas de jugement : elle est ce qu’elle est ;

Le régime carnivore strict, régime cétogène et régime low carb : 

  • Le régime carnivore n’est pas adapté à tout le monde ;
  • Il faut faire attention à la viande. Ce n’est pas la viande qui n’est pas bonne pour la santé, ce n’est manger que de la viande car il n’y a pas de fibres ;
  • Il faut avoir une réflexion derrière et je pense que ce n’est pas optimal ;
  • Le régime carnivore, c’est un régime extrême : c’est la bombe atomique de l’alimentation, tout comme les autres régimes extrêmes. Ce n’est pour moi, pas un régime à long terme ;
  • Les personnes qui ne sont pas faites pour manger des glucides sont ceux qui grossissent rapidement ;
  • Le régime cétogène a été créé pour être plus performant par les sportifs ;
  • Dans les muscles, on stocke les sucres donc sans manger de glucides, on ne peut pas être performant ;
  • Ceux qui passent au régime low carb et qui se sentent mieux, faut regarder aussi leur régime alimentaire de base ;

Les abats : 

  • Il y a des nutriments intéressants comme la choline, qu’on retrouve aussi dans les jaunes d’œufs ; 
  • Il n’y a pas d’obligation à manger des abats ;
  • Les inconvénients : si cela vient d’un animal d’un élevage industriel, il y aura les pesticides ;
  • Il faut s’adapter à son milieu et tout le monde n’aime pas ;
  • Il n’existe pas d’alimentation parfaite qui permettrait de se passer des compléments alimentaires ;

Les régimes végétariens/végétaliens : 

  • Si tu manges des œufs et que tu digères bien, c’est bien ;
  • Encore une fois, tout le monde n’est pas adapté car ça va être beaucoup de glucides et lipides végétaux ; 
  • Ce qui est plus compliqué, c’est végétalien où il n’y a pas de poisson, ni d’œufs ;
  • Le régime végétalien est un peu extrême car on enlève beaucoup de choses. Et dans ce régime, c’est obligatoire de prendre de la B12 en complément ;
  • Les régimes s’inscrivent dans le mode de vie ;

Le jeûne intermittent : 

  • Ça dépend de pourquoi tu veux le faire : pour maigrir, je ne vois pas le rapport ;
  • Ce qui est intéressant dans le concept, c’est que le corps a besoin de repos digestif ;
  • C’est adapté aux personnes qui ont le métabolisme adapté pour manger moins de glucides ;
  • Je ne suis ni pour, ni contre : ça dépend vraiment de pourquoi tu le fais. Mais je suis contre le fait que ce soit le régime miracle aux problèmes ! ;
  • Il faut faire attention à la restriction calorique à partir de 60 ans ;
  • Pour les personnes qui ont le côlon irritable, ce n’est pas conseillé car ça rend les intestins plus sensibles ;

Invité et livre recommandé : 

  • Livre : Séjourner dans un lieu singulier : pour une nuit, une semaine, ou un mois de Patrice Besse
  • Frédéric Delavier ou Jean Onche Le Musclay

Ressources :

Participe à la discussion :

Ton email ne sera pas publié. *Champs obligatoires