đź«  Sortir de sa zone de confort

Quelles sont les 3 choses dont tu es le plus fier dans ta vie ? Je suis prĂŞt Ă  parier qu’il s’agit de victoires gagnĂ©es dans la douleur et la difficultĂ© ! Bien sĂ»r, le cerveau aime le confort et la sĂ©curitĂ©, et c’est la raison pour laquelle il est si difficile d’aller vers la volatilitĂ©. Mais la vie commence prĂ©cisĂ©ment au-delĂ  de la limite de ton canapĂ© !

Si tu fais du sport…

…tu expĂ©rimentes dĂ©jĂ  les bienfaits de la sortie de ta zone de confort ! C’est parce que le corps subi un stress qu’il se renforce et devient plus efficace Ă  le gĂ©rer. Les bodybuilders en sont le parfait exemple : Ă  force de traumatiser les muscles, ils sont devenus Ă©normes ! On pourrait aussi citer les autres stress hormĂ©tiques tels que le jeĂ»ne et l’exposition au froid ou au chaud.

La clĂ© de l’antifragilitĂ©

Un système fragile sombre dans le chaos. Un système robuste parvient Ă  faire face et Ă  revenir Ă  son Ă©tat initial. Mais un système antifragile se renforce en traversant la tempĂŞte ! Ce concept, dĂ©veloppĂ© par Nassim Nicholas Taleb, montre comment le fait de s’exposer Ă  la volatilitĂ© permet de muscler sa capacitĂ© Ă  faire face aux dĂ©fis de la vie.

Si tu ne connais que la linĂ©aritĂ©, une climatisation toujours bien rĂ©glĂ©e, une vie facile et sans surprises, en Ă©vitant tous les obstacles, tu deviens un système fragile. Et le jour oĂą la moindre difficultĂ© se dressera sur ton chemin, tu seras incapable d’y faire face.

C’est bien parce qu’en se complaisant dans une vie hĂ©doniste, le système devient fragile, qu’il souffre sans cesse du stress chronique. Factures, crĂ©dit, vision de l’avenir sont autant de sources d’angoisses et font le lit d’une mauvaise santĂ©, d’un sommeil dĂ©gradĂ© et d’une satisfaction de la vie diminuĂ©e.

LA solution : sortir sa zone de confort !

En s’exposant rĂ©gulièrement Ă  de nouvelles expĂ©riences, on renforce le système et on dĂ©veloppe sa maĂ®trise de soi. Mais c’est aussi hyper stimulant pour le cerveau, entretenant sa plasticitĂ© neuronale, sa capacitĂ© d’apprentissage et d’adaptation.

Et le bonheur ? Je le disais en introduction, nos plus grandes fiertĂ©s, mais aussi nos souvenirs les plus mĂ©morables, sont gĂ©nĂ©ralement liĂ©s Ă  des Ă©motions au dessus de la moyenne. Explorer le monde et les richesses qu’il a Ă  nous offrir, permet de jouir d’une vie plus intense et satisfaisante. Tout en emmagasinant un tas d’histoires Ă  raconter Ă  nos petits enfants ! Quel genre de grand-père ou grand-mère veux-tu ĂŞtre ? Un « vieux » ennuyant Ă  mourir ou un conteur captivant et pĂ©tillant de vie ?

Sortir ? PlutĂ´t Ă©largir !

C’est vrai, les bouquins de dev perso parlent toujours de sortir de sa zone de confort. En rĂ©alitĂ©, sortir supposerait de dĂ©passer nos capacitĂ©s d’adaptation. Or, un système ne se renforce que si il survit au stress qu’il a eut Ă  surmonter.

Parlons donc plutĂ´t d’Ă©largir sa zone de confort. Chaque journĂ©e peut ĂŞtre une opportunitĂ© d’en explorer et repousser les limites :

  • Terminer sa douche chaude par 30 secondes de froid ;
  • Aller se promener torse nu plutĂ´t qu’avec un pull ;
  • Prendre l’araignĂ©e qui se promène sur ton bureau dans tes mains ;
  • Sauter le petit dĂ©jeuner, et pourquoi pas le dĂ©jeuner ;
  • Danser seul au milieu du parking d’un supermarchĂ© ;
  • Escalader un arbre ;
  • GoĂ»ter un nouveau plat ;
  • etc…

En plus de développer ton antifragilité, quelque chose de magique se produira : tu changeras les lunettes avec lesquelles tu vois le monde, et il deviendra alors un terrain de jeu infini pour ton exubérance retrouvée.

Ce Hack pourrait aider un ami ? Partage-le !

#82 : L’Everest pour les nuls – Alasdair Mc Kenzie

Devenir le plus jeune alpiniste Ă  gravir les 14 plus hauts sommets du monde. Alasdair McKenzie en a dĂ©jĂ  conquis 12, et observĂ© la courbure de la Terre depuis le toit du monde, en haut de l’Everest. Un rĂŞve fou, qu’il a poursuivi envers en contre tout, jouant sa peau, son hĂ©ritage, et sa rĂ©silience, quand tout le monde lui disait Non. Au delĂ  des exploits, c’est surtout une leçon de vie qu’il nous offre : les seules limites sont celles que l’on se fixe.

#78 : Ultra : Aux frontières de la physiologie et du mental – Arnaud Manzanini

L’Ultra, ce monde de l’extrême qui brouille les frontières entre les hommes et les super-héros. Une terre où se déchaînent les émotions, entre doutes et fierté, souffrances et joie.  Arnaud Manzanini est un explorateur de ces contrées, avec la Race Across America (4900km en 12 jours), la traversée de la Laponie à vélo (-40°), ou encore son podcast Ultra Talk. Quel est le secret de ces exploits ?

#74 : Comprendre le cortisol pour performer – Olivier Roy-Baillargeon

Olivier Roy-Baillargeon est spécialisé dans l’étude de la physiologie de l’exercice à la Clinique du Coureur. Dans cet épisode, nous parlons du stress sous toutes ses formes, positif comme négatif. Aigu, il stimule l’anabolisme, l’énergie et la vigilance. Chronique, il nous tue à petit feu. Comment moduler cette chaudière en tenant compte de nos rythmes circadiens pour profiter de ses bienfaits sans en mourir ? Voilà tout l’enjeu de ce nouvel épisode de Limitless Project.

#67 : Activiste du mieux ĂŞtre et entrepreneur accro au vinaigre – Marina Lemaire

Le sourire lumineux de Marina est à l’image de sa passion pour le mieux-être qui lui a valu le prix d’ « entrepreneuse influente » de l’année. En fondant Archie, elle s’est donné pour mission de dépoussiérer ce vieil élixir aux multiples vertus : le vinaigre de cidre. Une simple cuillère à soupe a changé sa vie, mais aussi celle de son père diabétique et de sa mère atteinte d’une leucémie.

#66 : Le secret de la motivation ultime – Edgar Grospiron

La quĂŞte de l’excellence, c’est l’audace de croire en soi et la motivation de poursuivre ses rĂŞves. Pour Edgar Grospiron, ça signifiait 2400h d’entraĂ®nement chaque annĂ©e pour 12min de compĂ©tition. Au JO, il a gagnĂ© plus qu’une mĂ©daille d’or : un mindset de champion qu’il transmet aujourd’hui aux leaders qui veulent dĂ©placer des montagnes.

#63 : La vision du potentiel humain Ă  20 ans – Dali Dutilleul

TikTokeur Ă  950 000 abonnĂ©s, Dali n’a pas vraiment le profil des invitĂ©s que je reçois gĂ©nĂ©ralement sur Limitless. Pourtant, du haut de ses 20ans, sa maturitĂ©, son Ă©nergie, et son authenticitĂ© m’ont touchĂ©. Cet explorateur de la vie est par exemple parti Ă  DubaĂŻ, en autostop, sans un centime. Pour y vivre une semaine …

#63 : La vision du potentiel humain Ă  20 ans – Dali Dutilleul Lire la suite »

#62 : Le courage d’oser ne rien regretter – Serge Roetheli

J’ai souvent parlĂ© de ce bouquetin au regard pĂ©tillant de malice qui m’a emmenĂ© vivre des Ă©motions au-delĂ  de la moyenne Ă  4800m d’altitude. Mais Serge n’est pas seulement le guide qui m’a fait dĂ©couvrir l’alpinisme. C’est surtout un passionnĂ©, un vrai de vrai, qui a passĂ© sa vie Ă  poursuivre ses rĂŞves, aussi fous …

#62 : Le courage d’oser ne rien regretter – Serge Roetheli Lire la suite »

[Become Limitless #2] « J’ai peur donc j’agis »

Pour ce deuxième Ă©pisode de [Become Limitless] qui met en lumière le parcours inspirant d’auditeurs, je reçois Florent Ozanon, coach en intelligence Ă©motionnelle dont j’ai Ă©tĂ© le cobaye. Timide et introverti, il est devenu expert en sĂ©duction en s’intĂ©ressant au dĂ©veloppement personnel. Mais au dĂ©tour d’un Ă©pisode avec Nicolas Hennion, il entend parler de la …

[Become Limitless #2] « J’ai peur donc j’agis » Lire la suite »

#58 : Monopole personnel VS Intelligences Artificielles – Laodis Menard

Entrepreneur, Ă©crivain, rĂ©alisateur, Laodis est un explorateur de la Vie, et il n’a pas hĂ©sitĂ© Ă  multiplier les expĂ©riences pour dĂ©velopper son monopole personnel. Il vient de lancer une nouvelle startup dans l’IA, et propose dans cet Ă©pisode une rĂ©flexion philosophique sur cette rĂ©volution qui est en train de mĂ©tamorphoser le monde que nous connaissons.

[Become Limitless #1] « Ma bucketlist des 100 choses à faire avant de mourir a changé ma vie »

Après avoir Ă©coutĂ© un Ă©pisode de Limitless Project, Gwen a Ă©cris sa bucketlist des 100 choses Ă  faire avant de mourir. Dès le lendemain, il a achetĂ© ses billets pour le Sri Lanka, et puis tout s’est enchaĂ®nĂ©. Il a quittĂ© son job, s’est formĂ© dans de nouvelles compĂ©tences qui le passionnent, et est parti vivre Ă  Bali. Tout n’a pas Ă©tĂ© facile, mais le jeu en valait la peine : il n’a jamais Ă©tĂ© aussi heureux.