Comment juger de la qualité d’une décision indépendamment de son résultat ? Répondre à cette question permet d’ancrer de meilleurs apprentissages pour s’améliorer dans tout : le sport, le boulot, la vie…

Dans ce nouvel épisode, Jean Rausis, entrepreneur et préparateur mental formé en hypnose, PNL et sciences du bonheur, me donne les clés pour muscler son intuition et être capable de prendre de meilleures décisions en un temps record !

Nous parlerons aussi des biais cognitifs, comme le biais de résultat ou le biais de confirmation, de productivité, de psychologie appliquée aux relations sociales, et de l’hormone secrète et contagieuse qui détermine notre bonheur. Il nous réserve par ailleurs quelques hacks originaux pour tout péter lors d’une présentation ou d’un entretien important.

Un vaste programme, riche en exemples et anecdotes, racontées avec couleurs par un passionné de la vie et de ses richesses comme je les aime !

Jean Rausis décortique le cerveau pour l’optimiser

Sommaire :

03:00 – Être performant malgré le stress ou la fatigue
10:00 – Réussir une présentation orale ou un entretien d’embauche
21:30 – Faut-il écouter son intuition ?
33:55 – Le biais de résultat, un biais cognitif à éviter à tout prix
48:00 – Comment améliorer notre prise de décision ?
59:13 – Pourquoi ne pas faire de todolist ?
1:14:18 – Faut-il être discipliné pour réussir ?
1:35:40 – Quel est le secret du bonheur ?
2:01:40 – Livre recommandé
2:04:23 – Conseils aux parents
2:12:45 – Hacks et routines de Jean
2:28:40 – Les 3 rêves de Jean
2:31:20 – Prochain invité recommandé
2:34:00 – Pour aller plus loin

Citations :

À propos de la prépa mentale :

  • La plupart des préparateurs mentaux font une erreur fondamentale : ils aident leurs athlètes à gérer la pression le jour J avec des exercices de visualisation ou de respiration, alors que s’ils ont besoin de faire ça, c’est qu’ils les ont mal préparés. La compétition ne devrait pas sembler plus dure que l’entraînement.
  • Je pousse mes sportifs à avoir des conséquences à leurs actes pendant les entraînements pour les habituer à gérer la pression de l’échec ;
  • Je n’apprends pas à mes sportifs à gérer leur performance dans des contextes difficiles, je leur apprends à faire d’un contexte difficile un contexte tout à fait banal ;
  • Vous allez me payer pour que je vous mette le coup de pied au cul que vous allez le plus kiffer de votre vie ;

À propos de l’intuition :

  • L’intuition, c’est un processus cognitif qui s’est amélioré pendant des millions d’années d’évolution, et qui te donne une matrice décisionnelle inconsciente sur laquelle tu vas ensuite maper tes expériences.
  • Tu es conscient de quelque chose seulement quand plusieurs parties de ton cerveau s’intéressent à la même chose. Le reste du temps, ces parties travaillent chacune dans leur coin, comme des petits chuchotements, et c’est ça l’intuition. C’est un vrai travail cognitif, ce n’est pas un truc qui émerge de nulle part ;
  • Si on te demande « plutôt McDo ou Pizza », tu ne sais pas pourquoi, mais ton intuition te dit plutôt McDo. En réalité, peut être que tu as mangé une pizza il y a trois semaines, que tu ne l’as pas parfaitement digérée, et ton corps s’en souviens, même si toi non. C’est ça le moteur de l’intuition.
  • L’intuition n’est pas toujours bonne conseillère, mais si tu l’écoutes, 80% du temps tu auras raison ;
  • Ça fait 10ans que je dis à des gens de suivre leur intuition, et j’ai jamais eu de mauvais résultats ;
  • Mais il ne faut pas confondre l’intuition et la tentation. Si tu es tenté par quelque chose, c’est justement qu’il y a une partie de toi qui sait que tu ne devrais pas, sinon tu ne serais pas tenté, t’irais le manger directement ;
  • Quand t’ouvre le frigo, le truc où tu te demandes pendant 5 secondes si tu devrais le manger ou pas, c’est le truc que tu ne dois pas manger ;
  • Pour améliorer son intuition (et donc la qualité de ses décisions), il faut sortir de sa zone de confort, il faut essayer plein de trucs, il faut se casser la gueule, échouer, …
  • Il faut voir la vie comme une aventure, et chaque expérience est un outil dans ta boîte à outils ;

À propos du biais de résultat :

  • On dit « j’ai bien fait de prendre telle décision parce que j’ai eu tel résultat », alors qu’il n’y a aucun lien de causalité entre les deux. Une bonne décision, elle est bonne au moment où tu la prends, basé sur les informations dont tu disposes à ce moment-là ;
  • Si tu penses que ta décision est bonne ou mauvaise en fonction du résultat que tu as obtenu, alors tu apprends systématiquement faux de tout ce que tu vis dans ta vie ;
  • Dans la vie, tous les jours tu as des résultats, et la plupart du temps tu les juges en fonction de la décision que tu as prise, sans jamais juger la qualité de cette décision ;
  • Et pour pleins de petits trucs, tout au long de ta vie, tu vas ancrer des apprentissages à la con basés sur rien de tangible et qui vont te faire prendre plein de mauvaises décisions par la suite ;
  • Le cerveau est incapable de désapprendre, par contre il est capable de remplacer un mauvais apprentissage par un meilleur apprentissage ;
Pour prendre 80% de meilleures décisions : faites confiance à votre intuition !

À propos de la prise de décision :

  • Les décisions, c’est comme la météo : plus tu prévois des choses à court terme, plus tu as de chance d’être juste, plus tu anticipes à long terme, plus tu risques de te tromper ;
  • Donc plus tu vois à long terme, plus tu dois avoir une vision volontairement vague de ce que tu devrais être capable de faire ;

À propos de la discipline :

  • La discipline, c’est un phénomène qui émerge naturellement quand tu fais quelque chose que t’aimes et que tu es engagé dans ce que tu fais ;
  • La plupart des gens abordent la discipline à l’envers : ils pensent qu’il faut être discipliné pour réussir alors qu’il faut faire ce que tu kiffes ;
  • La discipline, c’est un truc qui a été inventé par les gourous du développement personnel, parce qu’ils sont allés étudier tous les mecs qui ont réussi, et tous les mecs qui ont réussi donnent l’impression d’être disciplinés, alors qu’ils sont seulement passionnés par ce qu’ils font ;

À propos du bonheur :

  • Le bonheur se résume à une hormone : l’ocytocine. C’est l’hormone de l’amour, du partage, des petites attentions, des belles discussions, de la tendresse…
  • On est dans une société qui fait tout pour nous faire confondre plaisir et bonheur ;
  • Le bonheur solitaire n’existe pas ;
  • Le bonheur est contagieux : dans un groupe, si le taux d’ocytocine augmente chez une personne, elle favorisera l’augmentation de celui des autres ;

Conseils aux parents :

  • Laissez vos enfants suivre leurs passions ;
  • Montrez-leur que vous les comprenez. Par exemple, s’il se fait mal, dire « Wow tu dois avoir très mal, je comprends ce que tu ressens » plutôt que « Ne t’inquiète pas, ça va aller » ;
  • Face à une situation difficile : « Rejoindre, accompagner, conduire » ;
  • Le renforcement positif : Récompenser une bonne chose est 10x plus puissant que punir une mauvaise ;

Les hacks et routines de Jean :

  • Bague de suivi Oura Ring pour tracker ses signaux physiologiques ;
  • Lampe de luminothérapie le matin pour réveiller le cerveau ;
  • Un expresso max par jour avec de la L-théanine afin d’inhiber le boost nerveux du café, tout en ayant un fort focus intellectuel. Posologie : le double de L-thanine par rapport à la caféine ;
  • Compléments alimentaires : Oméga-3, Vitamine D et surtout probiotiques (Vivomixx, 1 sachet/semaine) ;
  • Faire un bilan sanguin régulièrement ;
  • Lunettes anti lumière bleue ;
  • Spray Nicorette à la nicotine avant un entretien d’embauche, une prez, ou un rdv important, pour être focus (1 fois par semaine max) ;
  • Transpirer une fois par jour ;
  • Mélatonine pour améliorer la qualité du sommeil, et notamment le sommeil paradoxal (10g en hiver, 3g en été) – marque Now Foods ;

Les 3 rêves de Jean :

  • Plonger dans des spots de rêves ;
  • Aller dans l’espace ;
  • Que mes enfants grandissent bien, en bonne santé, et soient heureux ;

Ressources :

Participe à la discussion :

Ton email ne sera pas publié. *Champs obligatoires

2 comments on “#25 : Jean Rausis – Comment prendre de meilleures décisions dans tout ?

  1. Helene Fév 1, 2022

    Bonjour super épisode très enrichissant, merci beaucoup et je vais aller de ce pas acheter de la melatonine, à bientôt

    • David Fév 1, 2022

      Merci Hélène !
      Je viens justement de tester la mélatonine (dans des doses moins importantes que celles utilisées par Jean), et j’ai effectivement bénéficié d’un sommeil beaucoup plus profond sans réveils nocturnes (ressenti + confirmé par ma bague Oura). À creuser ! Je ferais un retour plus complet lorsque j’aurais plus de recul.