Je sors d’une douche au tuyau d’arrosage sur ma terrasse par -3°C. Pourtant, je n’ai pas perdu au poker hier, pas plus que je ne suis adepte de sadomasochisme. Mais j’ai trouvé dans cette forme de torture volontaire une méthode puissante pour énergiser mon corps, renforcer mon immunité, contrôler mon mental, gérer le stress et l’inconfort, bref, me rendre plus fort, physiologiquement et psychologiquement.

Le froid est sans aucun doute l’un des plus puissants hacks que j’ai découverts ces dernières années, et il fait aujourd’hui partie intégrante de mes routines de vie. Cet épisode avec Jeff, un coach givré disciple de Wim Hof et auteur du livre “Le froid m’a sauvé”, saura certainement te convaincre d’en faire autant.

Bonne écoute, et à partir de demain, relève le défi : pendant 30 jours, termine toutes tes douches par 30 secondes d’eau froide (ou plus, selon tes envies ;)).

Résumé de l’épisode :

  • 1:00 – Jean-François Tual, alias IceMind, coach de vie qui utilise le froid extrême pour travailler sur notre mental ;
  • (mon retour d’expérience après avoir participé à l’un de ses stages)
  • Il était coach depuis 12 ans mais trouvait ses techniques peu efficaces pour développer le potentiel humain ;
  • La découverte du froid a été une révélation : c’est un outil surpuissant pour se centrer sur soi, sur le moment présent et apprendre à gérer ses émotions ;

Découverte du froid avec Wim Hof – 6:30

  • A été en Pologne pour suivre un stage avec Wim Hof ;
  • 1 ère matinée, sans brief ni préparation, mettez vos maillots de bain et on y va ;
  • 1ière leçon : le fait de constamment chercher à anticiper les pour, les contres est un vrai frein ;
  • 90% des mécanismes d’analyses qu’on utilise normalement sont l’expression d’une peur ou d’une volonté de procrastiner ;
  • Moins analyser, moins se poser de question et plus avancer !

En quoi le froid peut te rendre invincible ? – 8:50

  • On a évolué sur des millions d’années dans un environnement où on était constamment challengé et où l’on devait exercer les capacités d’adaptation du corps humain ;
  • Aujourd’hui on a pris le contrôle le nature et on vit dans un confort systématique et constant ;
  • Atrophie des mécanismes adaptatifs du corps, affaiblissement généralisé, santé plus fragile ;
  • L’hormèse = se confronter de façon ponctuelle à des stress pour le corps et lui permettre d’exercer, d’entrainer, ses mécanismes de réactions, de défense, d’adaptation ;
  • Ainsi rendre sa physiologie plus résiliente ;
  • = même mécanisme que la musculation : on casse des fibres musculaires à l’entrainement, le corps récupère et construit plus de muscle en compensation ;
  • => l’hormèse est la musculation du système immunitaire, cardiovasculaire, endocrinien ;
  • L’exposition au froid est un excellent stress hormétique ;
  • 12:30 David partage son expérience avec le froid : force du mental, gain en énergie pour la journée, résistance au froid, force du système immunitaire (moins malade, guérison plus rapide), sécrétion d’adrénaline pure agréable ;
  • 16:20 Côté mental, tout se joue en 10 secondes :
  • D’abord la peur, angoisse, quand l’eau gelée coule sur le corps ;
  • Puis la nécessité de reprendre le contrôle, d’apprivoiser le stress ;
  • Cette lutte épique t’apprend à gérer les problèmes de tous les jours ;
  • Différencier la souffrance fantasmée, intellectuelle, de la réalité, qui n’est jamais toute blanche ou toute noire ;
  • À force de répétition, développer de nouveaux patterns, de nouveaux mécanismes de pensée, utiles dans la vie quotidienne ;

Bénéfices vis à vis du sport – 22:00

  • Le sport est un traumatisme pour le corps et génère de l’inflammation musculaire ;
  • Or le froid a une action anti-inflammatoire puissante, et améliore donc la récupération ;
  • Le froid par le mécanisme de vasoconstriction/vasodilatation, permet de faire circuler le sang dans les muscles ;

Est-ce qu’avec l’habitude, le froid est toujours un stress pour le corps ? – 25:20

  • Oui, on peut toujours aller plus loin ;
  • Système d’escalade (temps d’exposition au froid, températures de plus en plus froides) ;
  • Jeff raconte son histoire avec un congélateur qu’il a acheté pour aller se baigner tous les jours dans le froid ;
  • L’excès devient néfaste car le corps ne récupère plus ;
  • Il ne faut pas chercher à aller toujours plus loin dans le quantitatif ;
  • S’intéresser à ses sensations plutôt que de regarder sa montre ;
  • Objectif n’est pas de tenir toujours plus longtemps, mais d’augmenter la marge “d’aisance” dans la pratique : se sentir bien et détendu malgré le stress du froid ;

Quels sont les autres stress hormétiques et peut-on les combiner ? – 29:50

  • Le sport, l’exposition au froid, la respiration Wim Hof, le jeûne, le sauna, sont des stress hormétiques ;
  • Jeff cumule la méthode Wim Hof avec un jeune intermittent “extrême” où il ne mange qu’une fois par jour ;
  • Si il ressent des bénéfices avec ces deux pratiques, elles semblent difficilement compatibles et perturbent la récupération de son corps ;
  • L’exposition au froid + la restriction alimentaire trop forte lui a déclenché des engelures ;
  • En hiver, à partir du mois de Novembre, il recommence à manger 2x par jour, et cela l’aide à gérer le froid ;
  • Toujours être à l’écoute de son corps, et adapter les stress en fonction de nos capacités de récupération ;
  • Ne pas se laisser guider par l’égo mais plutôt par notre perception ;

Comment écouter et mieux ressentir son corps ? – 35:30

  • Initialement, Jeff avait une écoute très analytique et cérébrale de son corps : comment améliorer tel mouvement pour être plus performant dans tel sport etc… ;
  • Mais l’écoute du corps est probablement plus proche d’une forme de médiation : écouter sincèrement nos sensations physiques, nos émotions, nos tensions, sans jugement ni appréciation cartésienne ;

La respiration Wim Hof – 38:00

  • La méthode Wim Hof est composée de deux choses : l’exposition au froid et un protocole respiratoire spécifique ;
  • Explications ici ;
  • Phase d’hyperventilation : modification de l’équilibre des gaz dans l’organisme, stress pour le corps et l’esprit qui le perçoit comme un danger de mort, forte activation du système sympathique, puis phase d’apnée : apaisant pour le corps, rétablissement des différents nivaux, équilibre, activation du système parasympathique ;
  • Cette alternance stress/rétablissement entraine le corps et l’esprit à mieux maitriser et contrôler le stress de façon générale ;
  • Résultats en quelques jours de pratique : amélioration de la vitalité globale, rééquilibrer le système nerveux autonome ;
  • La respiration WH aide à résister au froid (mais n’est pas une condition nécessaire pour y parvenir) + effet synergique ;
  • Après une séance de 15min de respiration, tu te sens détendu et en même temps rempli d’énergie et de vitalité ;
  • Fort travail méditatif du lâcher-prise, obligation de se centrer, d’être à l’écoute de son corps ;
  • Jeff appelle ça une “méditation sous stéroïdes”, beaucoup plus concrète, efficace et puissante que les méditations classiques de pleine conscience ;

Comment la respiration peut-elle avoir un tel pouvoir sur notre corps ? – 51:15

  • La respiration est le seul système physiologique qui fait à la fois partie du système neurovégétatif (= automatique), et du système nerveux somatique (= que l’on contrôle) ;
  • Quand tu modifies la façon dont tu respires, tu influences ton système nerveux, la sécrétion d’hormones, la façon dont elles interagissent entre elles etc… ;
  • La respiration = une clé contrôlable pour modifier nos systèmes physiologiques autonomes ;
  • Voir la cohérence cardiaque ;
  • Ex : Tu ne peux pas contrôler ta pression artérielle. Par contre, en reprenant la maitrise de ta respiration, tu peux stimuler ton nerf vague, produire de l’acetycholine, diminuer ton rythme cardiaque, et par effet de bord, abaisser ta pression artérielle ;

La respiration profonde – 53:20

  • Respiration qui fonctionne au maximum de son potentiel dans son rôle de régulation de l’ensemble des systèmes physiologiques ;
  • Utilise une respiration diaphragmatique tout au long de la journée (comment faire ?) ;
  • Respiration profonde = respiration naturelle innée que l’on utilise quand on est bébé (mais que l’on a tendance à perdre une fois adulte, à cause du stress, du fait de rentrer le ventre etc…) ;
  • Équilibre du SNA, bonne oxygénation, réduction du stress, physiologie restaurée…
  • David suggère de mettre un post it sur son ordi pour penser à respirer pleinement au cours de la journée ;

La marche respiratoire – 1:00:10

  • Inspirer sur un pas puis expirer sur un pas, puis sur deux, trois etc… jusque 20, 25 pas… ;
  • Permets de travailler la respiration et de libérer des blocages ;
  • Voir la marche afghane ;
  • Hyper accessible à n’importe qui, et ne coûte rien en terme de temps ;

Les hacks de Jeff que tu devrais appliquer – 1:03:30

  • Le matin :
  • Boire de l’eau ;
  • Respiration Wim Hof quotidienne pendant 15min en variant le focus (énergique, méditative, challenge etc…) pour garder du plaisir et de la nouveauté ;
  • Exposition au froid par une douche froide (gain de temps car tu y restes moins longtemps) ;
  • Exercices de gainage dynamique (15min) avec un focus sur l’écoute du corps, la sensation etc…
  • Éventuellement le jeune intermittent pour libérer du temps et augmenter l’énergie (sauter un ou deux repas) ;

Comment être heureux ? – 1:12:20

  • L’inflammation chronique de nos sociétés est l’incapacité à être heureux dans le moment présent” – Jean-François Tual dans Le froid m’a sauvé ;
  • Le froid te permet de comprendre que tu peux trouver du bonheur dans l’inconfort. Donc que ce ne sont pas les conditions externes qui déterminent ton bonheur, mais la façon dont tu y réagis.
  • Le cerveau est une machine à nous faire aller de l’avant. Pour cela, il utilise l’insatisfaction permanente (le fait de penser qu’il faut que j’ai quelque chose que je n’ai pas pour être heureux). C’est une assertion très documentée en anthropologie ;
  • Mais c’est une arnaque, un leurre : quand tu arrives à avoir cette chose, tu en désir une autre.
  • Donc il faut apprendre à désirer ce qu’on a déjà ;
  • À faire cet été : il fait chaud, tu t’immerges dans une rivière d’eau gelée, puis tu t’étales au soleil en laissant ton corps se réchauffer. Une expérience d’une simplicité totale et pourtant d’une intensité profonde qui te permet de comprendre que le bonheur ne réside pas dans le consumérisme ;
  • Une société basée uniquement sur le confort, où la plus petit dose d’effort ou d’inconfort est insupportable, serait très dangereuse pour la richesse des expériences, le vivre ensemble, l’avenir de la planète etc…
  • Important de travailler de manière individuelle notre capacité à supporter l’inconfort ;

Faut-il plonger ses enfants dans la glace ? – 1:20:40

  • Immersion dans le froid mais toujours sous l’angle du jeu ;
  • Leur donner les outils pour garder le contrôle de leur mental dans un monde où les objets connectés et réseaux veulent toujours capter plus d’attention au détriment des expériences de vie qui apportent bonheur et épanouissement ;
  • Respiration, méditation, exposition au froid etc…
  • Donc oui, il applique la méthode IceMind à ses enfants ;

Livres recommandés – 1:23:40

Pour aller plus loin – 1:32:00

  • Session de respiration Wim Hof en live youtube 3x par semaine (gratuit) ;
  • Stages (initiation, weekends, expéditions…) ;

Ressources de l’épisode :

IceMind

Livres

Articles complémentaires

Participe à la discussion :

Ton email ne sera pas publié. *Champs obligatoires